Taches noires chez les variétés sans barres verticales

Les Discus sans barres verticales souvent à base de Pigeon Blood comme les Pigeon Blood Blue, Red, Silver, Snake,  Marlboro, … ont des petites taches noires qu’on appelle charbon, charbonnage ou poivre.
C’est l’équivalent des barres verticales qui se sont dispersées sur tout le corps.
Cela est permanent comme les barres verticales mais ressort plus ou moins en fonction de :

– l’émotion, le stress, l’excitation.
– la domination. Les Discus dominés ont tendant à laisser apparaître plus les barres et le poivre.
– la couleur de l’habitat, de l’environnement. Avec un sable ou un arrière plan foncé, le charbonnage ressort d’avantage. Le Discus est un peu comme le caméléon.
– la qualité de l’eau ou la lumière. Si elles ne conviennent pas, peut déranger même légèrement le Discus et du fait qu’il n’est pas complètement à l’aise, ressortira ces taches.
– l’âge. Souvent cela diminue avec l’âge.
– en fonction de la qualité du Discus.

Exemple des petites taches noires à cause d’un environnement sombre.

Voici les même Discus, 1 ans après dans un environnement plus clair :

Mélange de couleur pour revendeur.

En dessous de 8 cm (3″), il est assez difficile de différencier les couleurs des Discus.
Il y a des groupes dans lesquels les Discus se ressemblent beaucoup et je ne vous conseil pas de mélanger ensemble.
Par contre vous pouvez mélanger entre les groupes, comme des bruns avec des oranges.

Brun :
Stendker Téfé
Alenquer
Santarem

Brun avec un peu de bleu :
Brilliant Turquoise
Red Turquoise
Red Scribbelt
Leopard Snake Skin
Snake Skin Red
Snake Skin Blue
Solid x Snake
Avec de l’expérience, vous pourrez faire un groupe différent de Snake Skin car ils ont plus de barre de stress, 14 au lieu de 9 normalement.

Brun avec plus de bleu :
Solid Turquoise
Kobalt

Solid blue :
Blue Diamond

Orange :
Pigeon Blood
Pigeon Blood Red
Pigeon Blood Blue
Pigeon blood silver
Pigeon bl. Snake
Checkerbaord (new)
Solid Fire Red
Marlboro Red

Autre :
Dark Angel

Mesure de la longueur des poissons

Il existe 3 façons de mesurer un poisson :

– Longueur totale : de l’extrémité de la bouche à l’extrémité de la nageoire caudale.
– Longueur standard :  de l’extrémité de la bouche jusqu’à la base de la queue, au niveau de l’origine des rayons de la nageoire caudale.
– Longueur à la fourche : de l’extrémité de la bouche à l’extrémité postérieure des rayons caudaux centraux. Cette mesure est utilisée à la place de longueur standard pour les poissons où il est difficile de constater l’extrémité de la colonne vertébrale, et au lieu de longueur totale pour les poissons à queue raide, bifurquée, comme le thon par exemple.

FishBodyMeasure
https://www.flmnh.ufl.edu/fish/Education/Diagrams/FishDimensions.html
mesure
http://laquacavederemou.free.fr/RMG/S/anatomie_poisson_cichlid.html

Total length = longueur totale
Standard length = longueur standard
Fork length = longueur à la fourche

Que ce soit pour la pêche ou en ichtyologie, excepté certaines espèces, par défaut on utilise la longueur totale du poisson qui est la plus utilisé.
On la mesure grâce à un ichtyomètre, un instrument pour mesurer les poissons :

ichtyometre02
http://archimer.ifremer.fr/doc/00001/6237/7655.pdf
ichtyometre03
https://www.daf.qld.gov.au/fisheries/recreational/rules-regulations/measuring
ichtyometre
http://www.pechemaster.com/blog/comment-bien-mesurer-un-poisson-534.html

En aquariophilie, il n’y a pas de règle et chacun peut utiliser la mesure qu’il veut à condition qu’il utilise correctement les termes et indique sa façon de mesurer, avec ou sans la queue par exemple.

Chez le Discus par exemple, on utilise depuis toujours la longueur totale (avec la queue) comme pour les autres poissons, mais l’on voit de plus en plus la longueur standard utilisée.
Cela est surtout vu en Asie. Alors qu’ils utilisent aussi le plus souvent la longueur totale, de nouveaux vendeurs utilisent la longueur standard sans la queue.
Cela pourrait s’expliquer par le terme de « standard » qui laisserait penser que c’est la mesure à utiliser alors que ce n’est pas forcément le cas.

L’utilisation de la longueur totale est plus précise et vous verrez chez ceux qui utilisent la longueur standard une marge comme 6-8 cm ou 10-12 cm qui laisse une marge d’erreur.

Il n’y a donc pas de règle unique et chacun peut inclure ou exclure la queue dans ces mesures, il faut simplement le préciser.

Visite de l’élevage Stendker en Allemagne

P1070244[1]La journée s’annonce belle, le temps est beau et le soleil est au rendez-vous.
Nous sommes en Allemagne, mais pas n’importe où, en direction de l’élevage Stendker.

Situé dans une petite ville de la campagne allemande, il était quasiment normal de se perdre en voiture. Finalement, nous y arrivons dans l’après-midi et l’excitation est immense en apercevant enfin l’entrepôt des frères Stendker avec le logo de la compagnie (voir photo).
P1070410[1]L’élevage a une réputation à travers le monde, parce qu’il est le plus grand d’Europe mais aussi et surtout par la qualité et la beauté de ses Discus.
L’élevage est composé de presque 3 000 aquariums de tailles différentes et de 15 Employés.
Il est dirigé par 2 frères, Jorg et Volker Stendker qui ont repris et développé l’entreprise de leur père Heinz Stendker.
Volker Stendker nous accueille et après quelques mots échangés, nous pénétrons dans l’un des hangars prévu pour l’élevage.

Lorsque nous entrons, l’accueil est exceptionnel, des milliers de Discus vivaces et curieux nous souhaitent la bienvenue.
C’est à couper le souffle mais malheureusement par soucis de confidentialité nous ne pouvons pas mettre de photos des aquariums et installations.

Pour la petite histoire, Volker Stendker nous explique qu’il y a 35 ans, son père, Heinz Stendker, débutait l’élevage chez lui par passion, dans son salon.
Puis d’année en année, il eu besoin de plus en plus d’espace et s’installa dans son garage avec une centaine d’aquariums, jusqu’au jour où un distributeur de poissons lui rendit visite.
Stupéfait, le distributeur lui dit qu’il était le pus grand éleveur d’Allemagne et qu’il devrait en faire sa profession.
C’est comme cela que tout a commencé, qu’il en a fait son métier en 1986 et que l’élevage Stendker est devenu professionnel, en 1998 avec la reprise par ces 2 fils.

La chance est au rendez-vous, nous avons l’occasion d’admirer un très beau couple en pleine reproduction :

D’autre couples :




Aquariums pour la formation des couples:

Avant de partir, nous avons aussi le plaisir de voir les trophes remportés lors des championnats du monde à  Duisburg :

En espérant vous avoir fait voyager et rêver à  travers ces quelques lignes et photos, nous vous souhaitons beaucoup de plaisir avec vos Discus.

Merci à Volker Stendker pour cette après-midi de rêve.
stendker

Discussement

Visite chez Discus Hans

Voici quelques photos des magnifiques Discus Stendker de M. Hans, distributeur des Discus de l’élevage Stendker aux États-Unis.
De passage à Baltimore, je devais juste passer pour le saluer mais je suis finalement resté presque 3 heures !

Nous avons tous les deux commencé notre aventure dans la vente des Discus professionnellement environ au même moment.
De plus, tous les deux dans un pays étranger qui n’est pas celui de nos origines.
Nous étions dans le domaine des Discus depuis longtemps avant.
Je le suis depuis ses débuts aux États-Unis et je me retrouve donc en lui malgré la différence d’âge :)
J’ai beaucoup d’admiration pour Hans et je lui souhaite encore de nombreuses années de succès.

Hans ne reproduit pas de Discus mais vend les couples qu’il forme :
IMG_20150417_172916[1] IMG_20150417_172945[1] IMG_20150417_173118[1] IMG_20150417_173419[1] IMG_20150417_173459[1] IMG_20150417_185052[1] IMG_20150417_185726[1] IMG_20150417_173040[1]

Ses installations :

IMG_20150417_173122[1] IMG_20150417_173130[1] IMG_20150417_173142[1]

Vidéo :

Il vend bien sûre toutes les tailles de Discus aussi :

IMG_20150417_173229[1] IMG_20150417_173321[1] IMG_20150417_173341[1] IMG_20150417_173450[1] IMG_20150417_173643[1] IMG_20150417_175108[1]

Avec les Discus Stendker, il a gagné de nombreux prix à travers les États-Unis :

IMG_20150417_175422[1]

Et même au Canada :

IMG_20150417_175454[1]

Merci Hans pour cette belle après-midi.
Son site web : discus-hans-usa.com

IMG_20150417_175212[1]

Déménagement d’aquarium

Pour déménager son aquarium, il faudra prendre soin de garder vos poissons vivants mais aussi les bactéries nitrifiantes de votre filtre.

– Placer dans un contenant la masse filtrante de votre filtre avec juste assez d’eau pour la garder humide mais PAS immergée dans l’eau.
Ne pas fermer le contenant ou faire des trous dans le couvercle pour laisser de l’oxygène pour les bactéries.
– Récupérer au moins 1/4-1/3 de l’eau de votre aquarium dans des seaux. Vous en trouverez chez Rona, Canadian Tire ou Home Depot dans la section peinture.
– Placer les poissons dans des sacs de transport ou seaux. Sans oxygène, ils pourront y rester que 2-3 heures et moins si la concentration de poissons est grande. Il existe une pompe à air qui fonctionne avec des piles que vous pouvez utiliser pour faire des bulles dans l’eau et l’oxygéner. Vous pourrez les garder avec cette pompe dans un seau beaucoup plus longtemps. Attention à toujours couvrir votre seau car les poissons sautent très facilement d’un seau.
Surveillez aussi la température de l’eau. Pour les Discus gardez-les au-dessus de 24 degrés Celsius si possible, jamais sous 21.
– Vider le reste de l’eau de l’aquarium et procéder au déménagement.

Aménagement:
– Remplir l’aquarium avec l’eau que vous avez gardée dans les seaux.
– Remplir votre aquarium avec si possible pas plus que le double d’eau et combler le manque la semaine suivante.
– Installer votre filtre.
– Si vos poissons ont été dans les seaux plus de 2 heures, il est conseillé de procéder à leur acclimatation de la même façon que lorsque vous les avez achetés car le Ph dans leur eau est sûrement différent que celui de l’aquarium.

Si le déménagement est fait assez vite, il n’y aura aucun problème, comme un gros changement d’eau.

Bon déménagement et bonne chance
Cédric

Quarantaine

Conseil pour introduire de nouveaux poissons ou mélanger des Discus de souches (provenances/élevages) différentes.

Le mélange de souches n’est absolument pas voué à l’échec, tout dépend des souches.
Ce mélange se fait tout le temps sans même le savoir, quand vous achetez une plante ou d’autres petits poissons il y a aussi un risque de mélange de souches bactériennes mais souvent sans conséquence
Le problème est que beaucoup d’élevages de Discus pratiquent des traitements antibiotiques systématiques par prévention tout au long de l’élevage et produisent des Discus immunisés et porteurs sains de bactéries ultra-résistantes car habituées aux antibiotiques.
Ce phénomène est particulièrement néfaste chez les Discus qui restent des mois chez l’éleveur.
Alors que le risque est moins important avec des plantes ou autres poissons car les traitements sont moindres et les bactéries sont plus communes et vos Discus peuvent les combattre.

Premièrement il faut savoir que si vous mélangez vos Discus et que certains tombes malades alors que tous étaient en forme, ce n’est pas la faute de ceux qui tombes malades mais c’est la faute de ceux qui ne sont pas malades car porteurs sains de maladie ou de bactéries dont ne sont pas immunisés les autres.
Donc, sauf si un Discus a besoin d’être isolé pour mieux manger par exemple, cela ne sert à rien de mettre vos Discus malades en quarantaine pour les soigner séparément sans traiter les autres.
Il faut traiter tous vos Discus même les non malades car au final tous tomberont souvent malades, même les porteurs sains qui ne montrent pas encore de signe.
Les premiers qui tombent malades (non immunisés) développent la maladie rapidement et les porteurs sains qui ne sont pas immunisés à une telle ampleur de maladie, tomberont malades plus tard.
Donc c’est pourquoi il faut les traiter tous.

Pour vérifier la compatibilité de vos poissons, mettre vos nouveaux Discus dans un aquarium de quarantaine séparé des anciens sans aucun contact ni partage de matériel comme une épuisette par exemple.

Après 1 mois et que vous êtes assuré de la santé de vos Discus, deux possibilités:

1 – Mettez le Discus que vous tenez le moins des anciens et placer le avec les nouveaux, vous risquez alors dans le pire des cas de perdre ce Discus ou tous les nouveaux.
Ou placez un nouveau avec les anciens, vous risquez alors dans le pire des cas de perdre ce nouveau ou tous les anciens.
Si au bout de 2-3 semaines, tout va bien, ils sont compatibles, sinon traitez tous vos Discus, nouveaux et anciens, même ceux non malades.

2 – Faites des changements d’eau de 10% de votre aquarium de quarantaine avec de l’eau de l’aquarium principal et l’inverse, de l’aquarium de quarantaine vers le principal. Augmentez à 20% après une semaine et 50% la 3e semaine. Si un des deux aquarium tombe malade, il ne faut pas traiter que les malades, mais bien tous vos Discus même les non malades qui sont alors porteurs sains.
Cette dernière méthode a l’avantage que les Discus peuvent s’immuniser et développer des protections immunitaires face aux bactéries des autres en les mettant en contact progressivement.
Mais peut aussi être inefficace car comme je le disais au début, certaines bactéries sont ultra-résistantes.

Taille – âge

Cette comparaison entre l’âge et la taille est certifiée seulement pour nos Discus, sortant de l’élevage.
En effet, vous pouvez trouver chez d’autres des Discus de 4″ hormonés qui auront seulement 3 mois ou d’autres qui auront 1 ans avec un retard de croissance.
Référez-vous a notre page pour faire la différence : http://www.discusparadise.com/index.php?page=pages/qualite-discus.html

5 cm   –  2 months – 2”
6 cm   –  3 months – 2.5”
8 cm   –  4 months – 3”
10 cm –  6 months – 4”
12 cm –  9 months – 5”
14 cm – 12 months – 5.5”
15 cm – 18 months – 6”
17 cm – 24 months – 6.5”

Vous comprendrez pourquoi les plus gros Discus ont un prix plus élevé.
Un Discus normalement élevé mettra 1 ans et demi pour atteindre 6″ et les frais sont nombreux en 1 ans 1/2.
Un Discus boosté aux hormones mettra seulement 6 mois pour atteindre 6″, vous le paierez moins cher mais vous le regretterez.

Si l’on fait un calcul de prix que coute un Discus par rapport a son nombres de mois comme si on faisait un rapport prix/poids comme sur les produits que l’on achète a l’épicerie, on obtient en moyenne :
2.5” : 12.35$/mois
3”    : 15.49$/mois
4”    : 14.99$/mois
4.5” : 15.77$/mois
5.5” : 15.91$/mois
6”    : 15.32$/mois
6.5” : 15.78$/mois
Surprenant !
Faire grandir un Discus vous coûteras peut-être plus cher que 15$/mois si vous comptez la nourriture, l’électricité, les produits divers ou même les pertes de Discus, …

Alimentation

En nourriture sèche, nous nourrissons les Discus avec des granules Tetra Color Bits ou Spectrum Discus.
En Allemagne, ils sont habitués à manger de la nourriture à base de cœur de bœuf comme celle que nous vendons.

Je déconseille les bloodworms qui peuvent être porteur de parasites. Ce n’est pas pour rien que vous verrez sur l’emballage d’une grande marque inscrit « stérilisé 3 fois ».
Même avec cette stérilisation, j’ai de sérieux doutes, surtout que certains œufs de parasites ne peuvent pas être détruits tout en gardant les bloodworms intactes.

Pour les habituer à manger des granules, vous pouvez leur donner des granules avec ce qu’ils aiment et réduire progressivement ce qu’ils aiment en augmentant la quantité de granules.
Il suffit souvent de un Discus qui va en manger pour que tout les autres comprennent que cela se mange.
Vous pouvez aussi imbiber les granules de sang de bœuf que vous récupérez avec la viande crue que vous achetez pour vous et progressivement vous les imbibez de moins en moins. Le sang va leur rappeler l’odeur de la nourriture de coeur de boeuf.

A partir de 2-2.5″, les Discus sont à nourrir 3 fois par jours avec une bonne nourriture, et de préférence au moins 2 repas par jours de nourriture congelée à base de coeur de boeuf.
Je ne conseil pas plus comme certains vous dirons 8 fois par jours car cela est pour les bébés.

A partir de 2.5″, le Discus commence à ralentir sa croissance et s’il mange trop et trop souvent il passera tout son temps à gaspiller son énergie pour digérer au lieu de l’utiliser pour sa croissance. De plus s’ils mangent trop, ils auront aussi des problèmes de santé général comme tout animal qui mange trop.
Comme indicateur qu’ils ont assez mangé, vous devez voir leur ventre plein avec une légère bosse de chaque côté du poisson chez les 4″ et moins. Cela est moins visible chez les plus gros.